Si Suzette faisait risette au Mans…

Salut!

Semblerait qu’à force de se pencher sur nous [sic], elle ait fini par tomber dans un pot de rillettes notre muse!

Petit souvenir rapporté du Mans ce week-end, où l’oisiveté se tape un petit gueuleton!

Après la vidéo, les paroles (ou bien dans le descriptif de Youtube), c’est une sorte de climax poétique, la nappe s’en souvient…
Amis de la poésie, bonsoir…
J

Je t’étendrai en couche fine
Je fermerai les yeux
Pas besoin d’eau dans ma bibine
Tu auras cuit à petit feu

Puis je tirerai sur la tétine
Pour dégoupiller le gros lot,
Pousser le bouchon! Oh! Ma fine!
Viens faire rirette à ton Jojo!

Aller rillette sois ma copine,
Étale toi sans t’écraser
Sur ma baguette je m’imagine
Déjà en train de te fourrer…

Me surveillant, mais tête en l’air
Je te vide de ta contenance,
Et ramasse à la petite cuiller
Ce qui éveille encore mes sens

Et je pourlèche mes babines
Luisantes des adiposités :
Risette du Mans, mon chef opine
Rillette tu mens, pour une bouchée…

Répondre à ce commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Open